Maîtriser à la perfection son arrosage automatique

L’arrosage automatique peut se révéler très efficace pour la gestion des besoins en eau de votre potager. Vous vous absentez durant la journée ? Vous partez en vacances ? Vous aimeriez faire des économies en eau ? Voici comment maîtriser à la perfection son arrosage automatique pour remplir ses objectifs jardin et plus encore !

Pourquoi faire le choix d’un arrosage automatique ?

irrigation-automatique

Car faire le choix d’un arrosage automatique, c’est faire le choix d’une solution économique et pratique.

En effet, l’arrosage automatique est un outil de gestion efficace et centralisé de l’irrigation de votre jardin, qui simplifie en plus et véritablement votre travail de la terre. En arrosant votre potager à votre place et de la meilleure façon, vous réaliserez également de belles économies sur votre facture d’eau.

Les appareils d’arrosage automatique (aussi appelés programmateurs d’arrosage) permettent de réaliser des économies d’eau, non seulement par leur fonctionnement mais aussi car la grande majorité d’entre eux peuvent être couplés à un pluviomètre, ce qui a pour conséquence d’arrêter automatiquement l’arrosage par temps de pluie.

Chaque appareil possède les mêmes fonctions de base, c’est-à-dire le réglage de la durée et le réglage de la fréquence de l’arrosage. Ils divisent alors votre terrain en plusieurs parcelles (selon les appareils) et les arrose à votre convenance. Pour vérifier l’humidité du terrain, plantez un bâton de 30 centimètres dans le sol : si ce dernier ressort sec et sans terre, vos plantes ont besoin d’eau.

Le programmateur offre une gestion entièrement personnalisable de votre arrosage selon la saison, les besoins de vos légumes, les températures, le type de votre terrain, vos disponibilités… plutôt très pratique ! Il est ainsi possible d’utiliser l’arrosage automatique uniquement la nuit ou très tôt le matin pendant les sécheresses par exemple.

Comment mettre en place l’arrosage automatique ?

Pour mettre en place votre arrosage automatique, vous devez tout d’abord installer une pompe d’arrosage ou pompe de surface afin de réaliser encore plus d’économies en eau.

Une pompe d’arrosage est un appareil qui puise l’eau là où elle se trouve et la transporte là où vous en avez besoin. La pompe de surface se place hors de l’eau sur une surface plane et va pomper l’eau par aspiration jusqu’à une profondeur de 7 mètres dans votre source, quelle qu’elle soit : puit, bassin, ruisseau, rivière… et même votre récupérateur d’eau de pluie !

Vous allez donc commencer par installer votre pompe hors d’eau, bien à plat, de préférence sur une dalle de maçonnerie. Veillez à l’étanchéité entre chaque raccord et reliez votre installation au réseau électrique. Installez ensuite le kit d’aspiration et le kit de refoulement vendus avec votre pompe d’arrosage, tout en faisant attention aux raccords et à l’étanchéité.

Ceci fait, vous pouvez compléter votre dispositif avec le programmateur d’arrosage. Il se place soit sur une ligne d’alimentation en eau, soit sur un mur, soit sur un robinet selon le modèle que vous aurez choisi. Il existe d’ailleurs trois types de programmateurs d’arrosage, à choisir minutieusement selon vos besoins. Voici leurs caractéristiques :

  • Le programmateur de robinet : pour les jardins privés ;
  • Le programmateur multivoies : pour les jardins divisés en plusieurs parcelles spécifiques ;
  • Le programmateur 9 volt : pour les grands terrains éloignés de toute alimentation électrique.

Une fois l’appareil branché, vous n’avez plus qu’à le régler et c’est fini !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *