Préparation du sol du potager

Un certain nombre de gestes est nécessaire pour bien démarrer son potager, avant de se livrer aux premiers semis ou premières plantations. Il faut tout d’abord préparer le sol qui recevra vos futures plantations au potager. La préparation du sol de votre potager est une étape primordiale pour offrir une terre de qualité à vos fruits et légumes.

Pour commencer à préparer votre sol il vous faudra d’abord retirer la végétation déjà en place. Si par exemple vous avez décidé d’utiliser la culture en planche à plat (directement à plat sur le sol), il faut commencer par désherber le sol, au besoin de l’espace requis selon les calculs effectués au préalable. Assurez-vous que le drainage s’effectue normalement.

Ensuite, vous aurez besoin d’une analyse de votre sol chez un détaillant horticole pour vous guider dans le choix des amendements nécessaires ainsi que déterminer le Ph du sol. Si le sol est trop acide une quantité de chaux vous sera alors suggérée.

De façon générale, on recommande l’incorporation d’une bonne quantité de bois raméal fragmenté pour améliorer la qualité des sols argileux ou permettre une meilleure rétention d’eau aux sols sablonneux. Les fumiers et composts fournissent au sol une multitude d’oligo-éléments indispensables au bon développement des plants de légumes.

Préparer le sol pour accueillir des plantations

Pour les plantes en contenants, arrosez abondamment les mottes de racines de vos plants, creusez un trou 2 fois plus large et 1,5 fois plus profond. Remplissez le fond du trou avec un terreau préparé, insérez-y la motte de racines et finissez le remplissage du trou. Complétez avec un arrosage copieux. Si vous semez directement, suivez les directives du grainetier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *