Cultiver son potager en toutes saisons

Vous venez d’emménager dans une magnifique maison avec jardin et avez donc décidé de créer votre propre potager, et vous avez bien fait ! Avoir de bons légumes tout au long de l’année, faire des économies et réaliser de succulentes recettes, voilà les promesses que vous offre votre futur potager…

Trouver l’emplacement de son potager

potager-emplacement-maison

Après avoir épluché toutes les annonces des agences immobilières de Boissy Saint Léger, étudier les offres immobilières de Saint Maur des Fosses et un peu partout en banlieue parisienne, vous êtes finalement tombé sur la perle rare : une maison à vendre à Coeuilly (94500) avec jardin !

Maintenant que vous êtes installé, il va falloir songer à trouver l’emplacement idéal pour votre potager. Plusieurs facteurs entrent en compte et ne doivent pas être négligés. En effet, vous devrez choisir un endroit proche de votre maison, ensoleillé mais aussi protégé des vents dominants. Il faudra également tester votre sol afin d’en connaître la nature : cela vous permettra de le préparer au mieux en lui adjuvant les substances nécessaires à son rééquilibrage.

Sachez également que le climat est primordial pour la réussite de votre culture. Ainsi, privilégiez poivrons et pastèques dans le Sud et choux-fleurs dans le Nord !

Préparer son terrain

Chaque automne, il est impératif de retourner la terre dans la zone réservée au jardin potager : elle aura ainsi le temps de se reposer pendant l’hiver. Il est également indispensable de faire les apports nécessaires en fumures organiques et compost afin d’amender le sol : les légumes dits voraces (tomates, potirons, courgettes, concombres ou encore melons) en sont très friands.

Vous pouvez également ajouter les cendres de votre cheminée pour effectuer un apport en potassium. Il permettra ainsi d’éloigner les maladies cryptogamiques tout en fertilisant le sol.

Enfin, avant de semer, n’hésitez pas à dessiner un plan de votre futur potager avec les différentes planches de légumes que vous souhaitez y installer, tout en tenant compte des saisons et en pensant à ménager une rotation des cultures sur 3 ans pour éviter l’épuisement de votre sol.

Effectuer les rotations de cultures

potager-rotation-jardin

Sur une planche ayant reçu des légumes voraces, vous pourrez ensuite cultiver des légumes d’hiver comme le chou ou les poireaux. La troisième année, vous pourrez planter des légumes dont les racines ont la particularité de dégager de l’azote (haricots verts, petits pois et fèves), restructurant ainsi le sol.
La quatrième année sera enfin consacrée à la jachère qui limitera le développement des mauvaises herbes tout en attirant une faune bénéfique à votre jardin. Le sol pourra ensuite se minéraliser naturellement grâce à cette année de repos bien méritée.

 

Enfin, sachez que les légumes ont leurs amitiés : en effet, certaines espèces poussent bien mieux lorsqu’elles sont au contact d’autres. De ce fait, pensez à les planter par affinités. Connaître les préférences entre les légumes vous fera bénéficier d’un meilleur rendement ainsi qu’un moindre recours aux produits phytosanitaires.

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *